-

Les projets ...

 

LA NOUVELLE ECOLE !   Les travaux sont en cours ...

Images de début février 2012

Le projet, réalisé par l'architecte.

Les travaux vus de la rue des Ecoles.

Accès par la rue des Douves ... La salle d'activités a disparue !

Le préau de la cour de la maternelle aussi !

Le chantier du grand préau de la cour "primaire"

                                                                                                                                                                                                            Photos Philippe Cleuziou.      A suivre ...


Ouest-France. janvier 2012

Les 196 élèves et les 8 enseignants de l'école Paul-Gauguin sont un peu à l'étroit dans leur établissement. À l'étude depuis plusieurs années, le projet de rénovation, d'agrandissement et de remises aux normes a été acté en 2008. La concrétisation a démarré après les vacances de la Toussaint. « Il y a eu une longue phase de préparation, car on ne badine pas avec la sécurité. L'école continuera à fonctionner pendant toute la durée des travaux, estimée de 15 à 18 mois. Les pelleteuses et autres engins sont vraiment entrés en action un peu avant les vacances de Noël », note Christiane Courchay, présidente du SIGSP (Syndicat intercommunal du groupe scolaire public), qui gère l'établissement.

Quatre nouvelles classes

La première phase consiste à ériger un nouveau préau, du côté de la rue des Écoles. Viendra ensuite la démolition des locaux existants, rue des Douves, là où sera construit le bâtiment neuf. Il comprend, au rez-de-chaussée : une salle polyvalente, une garderie, un espace bibliothèque centre de documentation, un bureau pour le directeur. À l'étage, quatre nouvelles classes seront construites.

Une nouvelle construction reliée au bâtiment par une coursive devrait favoriser l'accès des personnes à mobilité réduite « Cette rénovation a pour but d'améliorer le fonctionnement de cette école publique. Depuis 25 ans, il n'y a pas eu de gros travaux réalisés, ajoute la présidente. L'intégration du matériel informatique prend de l'espace et les salles ne sont pas extensibles. L'inspection académique impose un plus grand nombre d'élèves par classes : 25 élèves, d'où la création de ces quatre nouvelles salles de cours. »

Les communes de Missiriac, Pleucadeuc, Saint-Laurent-sur-Oust, Ruffiac, Saint-Marcel et Malestroit adhèrent au syndicat, créé en 1986, maître d'ouvrage du chantier. Le montant de ces travaux s'élève à 1 335 000 €.

Les subventions cumulées du conseil général et l'État s'élèvent à 175 500 €. La somme restante, 882 445 €, est à la charge du syndicat. « Le financement est assuré par les communes adhérentes au SIGSP. La participation de Bohal se fait sous forme de convention, définie au prorata du nombre d'élèves scolarisés dans l'établissement. Saint-Congard n'a pas encore tranché quant à sa participation. La commune hésite entre une adhésion ou une convention, complète la présidente. L'école se situant à Malestroit, la participation de cette commune est 30 % supplémentaire aux autres communes ».

L'ensemble des documents relatifs à l'aménagement global du site sont affichés à l'école et chaque parent peut en prendre connaissance.

Source Ouest-France. janvier 2012

 

© Amicale des écoles publiques de Malestroit 2011   - groupe scolaire intercommunal Paul Gauguin Malestroit 56140 Morbihan -